Change_Langue

Le Mancenillier, Sérénade

Le Mancenillier, Sérénade


Editer
Op. 011
RO 142
D 085
1849, France (Paris)
[ 3.33/5 | 3 votes ]
Votre note (de 1 à 5)

(vous pouvez toujours modifier plus tard cette note avec votre pseudo)
Votre Nom (ou pseudo)
Votre e-mail (facultatif)

Dédicace :

Genre : Ballade

Style : américain, schubertien et chopinien

Tonalité : sol # m et la b M

Difficulté : Moyen


Extrait ou morceau intégral :
Jeanne Behrend - Extrait Intégral (enregistrement supérieur à 50 ans)
(Achetez l'album sur )

Partition(s)

Le Mancenillier, Sérénade

Schott Freres, 1851

Interprète(s)
Pietro Galli
Philip Martin


Commentaires, Informations sur l'Oeuvre :

[1] : Les voyages extraordinaires de L.M. Gottschalk ou Notes of a pianist , [2] : Biographie de F.Starr, [3] : Biographie Vernon Loggins, [4] : Life & Letters de L.M. Gottschalk, [5] : Livret de CD (principalement ceux de l'intégrale de P.Martin...)
Fait référence au mancenillier, arbre toxique existant dans les caraïbes et à la Nouvelle Orléans. Dérivée de chansons entendues par Gottschalk dans son enfance avec les origines haïtiennes de ses ancêtres. En effet, tel que le montre J. Doyle dans "The Piano Music of LMG", 1960 , Le Mancenillier dériverait d'une chanson haïtienne "Chanson de Lizette" pour son premier thème et aussi d'une chanson de la Nouvelle Orléans "Ou som souroucou" pour le deuxième.
Chanson de Lisette (Extrait de "Music of Latin America, N. Slonimsky, 1946)


Ou som souroucou (Extrait de "Creole Songs from New Orleans", C. Gottschalk Peterson, 1902)

Plus d'informations sur l'oeuvre sont disponibles sur le site Answers.com


Contributeur(s) :Dorian Henry - EDSO - Jbd -